2010 – Appui à la restructuration stratégique d’un programme de développement d’I&S

Pays/Région:

Kenya, Région d’Amboséli, communauté de Nomayanat

Dates:

Aout à Octobre 2010

Source de financement de la mission:

Association Interaction et Solidarité et Coopération monégasque

Partenaire :

STEPS consulting Social

Quantité de personnel fournie:

1 personne sur 2 mois

Nom du client:

Association Interaction et Solidarité (association monégasque: http://www.interactions-solidarity.org)

Contexte de la mission:

L’association I&S Monaco intervient pour le développement de la communauté de Nomayanat dans le district de Kimana (Kenya) depuis 7 ans. L’association a débuté ses actions par du soutien scolaire sous forme de parrainage privé. Prenant en considération tous les aspects complexes du développement local de la région, l’intervention de I&S Monaco se présente désormais sous la forme d’un vaste programme (NGAISSI) : éducation, santé, environnement, moyens d’existence. La démarche participative de l’intervention d’I&S Monaco a aboutit à la création d’une ONG kenyane, I&S Kenya (juillet 2010), ayant pour finalité de se positionner en réel maître d’ouvrage.

Le secteur éducation du programme NGAISSI suscite depuis fin 2008 des demandes de financement régulières à la DCI (Direction de la Coopération Internationale de Monaco), pour la mise en place de l’école de brousse en partenariat avec le gouvernement kenyan. La proposition de budget présentée début 2010 s’est avérée peu lisible aux yeux des bailleurs, car rassemblant plusieurs autres composantes du programme. Cette proposition reflète la situation de transition dans laquelle se trouve l’ONG monégasque :

  • Officialisation de l’entité I&S Kenya en tant qu’ONG locale
  • Fin d’une stratégie d’assistance (aide alimentaire, construction d’un dispensaire et d’une école), extension du programme vers l’appui aux activités rémunératrices
  •  Manque d’une stratégie à long terme adaptée aux évolutions de l’intervention
  • Mise en place d’un partenariat avec l’ONG hollandaise VSO
  • Manque de ressources humaines nécessaires à professionnalisation des deux ONG

La mission d’ADR/STEPS découle donc d’une demande de la DCI qui peut se résumer en un besoin de clarification des différents volets du programme: appui à l’élaboration d’une vision globale et de planification stratégique, améliorant leur stratégie de ressources humaines et l’efficacité de leur partenariat.

Objectifs de la mission d’audit

L’objectif principal de la mission est de co-construire un cadre stratégique et opérationnel. La réorganisation de ce vaste programme avait pour attendus d’en augmenter la visibilité pour les organismes de financement d’une part, et d’améliorer la stratégie d’intervention sur le terrain d’autre part.

  • Évaluation externe de la pertinence des actions et de la structure du partenariat actuel (demande d’I&S Monaco)
  • Analyse du niveau d’appropriation, des points forts et des points de blocages des projets par la concertation des bénéficiaires
  • Clarification du programme par la co-construction d’un cadre stratégique avec les deux ONG
  • Apport d’une programmation dans le temps des activités ayant pour but de faciliter la budgétisation du programme

Documents liés:

Note de mission final Ardydev